Action Mapping, quésako ?

L’action mapping : une méthodologie reconnue dans la conception des contenus e-Learning.

Action Mapping, quésako ?

S

i le terme « surcharge cognitive » vous interpelle, c’est sans doute parce que vous avez parfois pu constater que certains modules e-Learning font absorber à l’apprenant une masse phénoménale d’informations en peu de temps.
 
L’action mapping, ou « cartographie des actions » est une étape clé dans la conception d’un contenu e-Learning. C’est une méthodologie qui permet de mettre l’accent sur la performance et non sur les connaissances. Elle est malheureusement souvent mal utilisée, voire ignorée. Et c’est bien là que le bât blesse !
 

3 idées reçues à combattre

  • « L’objectif de l’e-Learning est d’accroître des connaissances ». C’est faux ! Développer les savoirs n’est pas un objectif en soi, ce qui est visé à l’issue d’une formation est un changement dans les comportements. Ce que l’on veut, c’est un transfert des connaissances sur le terrain, bref de l’action !
  •  

  • Connaissances = informations : « La formation doit tout expliquer aux apprenants». Vous risquez de les perdre rapidement si vous les noyez dans une masse d’informations, ce sera contre-productif. Par exemple, l’historique de tel ou tel produit est-il vraiment important à connaître ?
  •  

  • « Il suffit de faire un quiz à la fin et c’est bon ! ». Ce n’est pas suffisant, le quiz ne doit pas uniquement valider des connaissances sèches, il faut également retrouver et mesurer l’acquisition de celles-ci dans des changements comportementaux.

Alors qu’est-ce qu’un action mapping réussi ?

V

oici quelques étapes clés pour réussir votre cartographie :
 

  • Identifiez clairement 2 ou 3 objectifs principaux et formulez-les en une seule phrase claire et concise. Il s’agit de s’en tenir à des objectifs business et de se demander quels changements opérationnels ou comportementaux nous voulons susciter à l’issue de la formation.
     

    N’oubliez pas qu’un objectif doit être mesurable et qu’il va vous aider à :
     

    • concevoir des activités et mises en situations pertinentes,
    • identifier le cœur du contenu de votre module e-Learning,
    • évaluer le succès de votre projet et comment il vient en support au business.
  •  

  • Listez les résultats que vous souhaitez obtenir (ex : une augmentation des ventes de 8% sur un trimestre) et ceux que vous voulez éviter (ex : faire apprendre la liste de toutes les caractéristiques d’un produit).
  •  

  • Identifiez ce que vos participants ont besoin de savoir faire pour atteindre ces objectifs. Le changement tangible et mesurable est le vrai motif de l’e-learning.
  •  

  • Listez les actions que vos apprenants doivent mettre en œuvre pour atteindre vos objectifs et disposez-les sur votre cartographie autour de vos objectifs.
  •  

  • Essayez d’analyser les raisons pour lesquelles vos participants ne font pas spontanément ces actions. Evaluez si l’e-Learning permettra de corriger cela ou pas. La formation pourra agir sur les connaissances et les comportements, cela sera plus difficile sur des freins liés à la motivation par exemple.
  •  

  • Pour chaque action identifiée, créez une mise en situation ou des activités pratiques. Ces activités doivent être constituées de scénarios, dilemmes et décisions que l’apprenant rencontre au quotidien. Ajoutez ces activités sur votre carte.
  •  

  • Listez les connaissances et informations que vos apprenants ont VRAIMENT besoin de savoir. Mettez-les sur la carte. Si une information ne présente aucune valeur ajoutée dans l’atteinte de vos objectifs, éliminez-la.
  •  

  • Enfin, créez des questions pertinentes pour le quiz, c’est-à-dire des questions qui valident non seulement les connaissances, mais surtout que les comportements clés ont bien été assimilés.

A la fin de l’exercice, votre carte doit ressembler à cela :
 

Action-Mapping-Schema

Source . Cathy Moore, Action Mapping


 
 

Quels sont les bénéfices de cette méthodologie ?

  • Un support qui répond à des objectifs opérationnels et comportementaux clairement identifiés ;
  • Des activités réalistes et impliquant l’apprenant ;
  • Une absence d’information inutile ;
  • Une probabilité élevée d’avoir un impact mesurable.

 

E

n résumé, cette méthodologie optimise l’efficacité de vos modules e-Learning et permet de la mesurer. Grâce à elle, vous deviendrez le héros des amateurs de KPI (Key Performance Indicators) !
 

Comments are closed.