Apprentissage & courbe de l’oubli

L’effet du temps sur la mémorisation et comment y remédier

Apprentissage & courbe de l’oubli

La mise en place d’une solution d’apprentissage en ligne a pour but d’aider les apprenants à mieux retenir des informations. Cela passe notamment par un travail complexe de traitement et de mise en forme des contenus.

Mais l’optimisation de l’apprentissage ne s’arrête pas là. En effet, l’apprenant oubliera au fur et à mesure les informations dont il vient de prendre connaissance. Ce principe, appelé courbe de l’oubli, a été mis en avant par Hermann Ebbinghaus (1850-1909), considéré comme le père de la psychologie expérimentale de l’apprentissage.

Mémoire et durabilité

C

ette courbe met en avant le fait que l’information se perd au fil du temps un phénomène fortement lié au fonctionnement de la mémoire. Plus votre capacité de mémorisation est forte, plus il sera simple de retenir une information sur du long terme.

Il est admis qu’un individu oublie 50% des informations délivrées, et ce, moins de 24h après leur transmission. Cet oubli peut monter à 70% ou 80% après une semaine. Ceci est notamment dû à notre manière de dispenser le savoir, qui consiste à proposer un cours unique, souvent trop long, ce qui ne facilite pas le travail de traitement et de mémorisation.

Pourquoi un taux de rétention d’informations si faible ? La faute est à imputer au cerveau humain, qui ne conserve que ce qu’il juge d’important. Ainsi, les expériences mentales vécues plus de deux fois dans une même journée ont plus de chances d’être retenues car elles font appel au processus de répétition qui permet une meilleure assimilation.

La solution : proposer plusieurs activités d’apprentissage courtes

I

l n’est cependant pas impossible de contrer ce phénomène, bien au contraire !

Il est important, premièrement, de restreindre la longueur d’un cours/d’une formation, dans la mesure du possible. Idéalement, une session d’apprentissage ne doit pas excéder 20 minutes. Au-delà, la quantité de données à traiter devient trop importante et bon nombre d’entre elles seront oubliées dans la foulée.

Deuxièmement, il est nécessaire de renouveler l’expérience. Apprendre une fois ne suffit pas. Un apprenant doit pouvoir s’exercer sur une période de temps d’idéalement un mois et réaliser plusieurs sessions d’apprentissage (3 ou 4). De plus, les différentes sessions ne doivent pas être les mêmes. Il est nécessaire de proposer un apprentissage varié (par exemple : un cours théorique, un cours basé sur une vidéo, un cours pratique avec des exercices comme des quiz, etc.).

L

’objectif est donc de re-mémoriser des informations en plusieurs étapes, avec des intervalles réguliers entre elles pour « forcer » le cerveau à les retenir consciemment.

Comments are closed.