Laissez-vous guider par la géolocalisation !

Les beacons, guides du 21ème siècle.

Laissez-vous guider par la géolocalisation !

Imaginez, un client ou un nouveau collaborateur franchit l’entrée de votre structure, et au même moment, son téléphone sonne (ou vibre). Un message d’accueil a été réceptionné et l’invite à se rendre à la réception.

Smartphone piraté ? Non, fort heureusement. La personne est tout simplement entrée dans un espace spécifique, préalablement défini, où les personnes peuvent recevoir des notifications uniques.
Ceci est possible grâce à l’utilisation de beacons. Mais comment fonctionnent-ils et quel intérêt présentent-ils ?

Vous avez dit « beacon » ?

I

nitié par Apple en 2013, un beacon est petit boitier conçu pour attirer l’attention sur un emplacement spécifique.


De faible puissance, durable (durée de vie de 2 ans) et à faible coût (environ 20€ l’unité), il émet des signaux Bluetooth. Ces signaux peuvent par exemple déclencher une notification sur tout mobile avec le Bluetooth d’activer étant à portée de cette balise. Généralement, cette portée est de 70 mètres au maximum et peut être réglée.


Du côté de l’utilisateur, il doit au préalable installer une application afin de recevoir les notifications. Application qui nécessite d’être développée mais qui permet de répondre à des besoins bien spécifiques.


On estime que plus de 800 millions de smartphones utiliseront la géolocalisation indoor en 2018. Cela deviendra aussi commun que le GPS aujourd’hui. Attention cependant à son utilisation qui doit réellement être justifiée et surtout exploitée sans abus, afin de ne pas « agresser » les personnes avec trop de notifications.

Géolocalisation et mobile learning

L

es beacons peuvent être utilisés pour créer des applications d’apprentissage basées sur la proximité qui s’adresse aussi bien au grand public qu’à une cible restreinte comme les collaborateurs d’une entreprise.


Premier exemple, imaginons la visite d’un musée. Nous plaçons des beacons aux endroits clés, et les associons à une application mobile qui permet aux visiteurs d’obtenir des informations supplémentaires sur leurs téléphones alors qu’ils marchent autour des oeuvres.


Second exemple, la mise en place de ceux-ci peut se révéler intéressante pour l’intégration de nouveaux collaborateurs, au sein de grandes entreprises, où l’absence de repères est souvent déstabilisante au début. Comme un jeu de piste, il est possible de faire découvrir l’ensemble des services d’une entreprise, en demandant à la personne de se rendre à divers endroits, et de lui délivrer au fur et à mesure des informations pratiques ou spécifiques.


Il est donc possible de rendre les déplacements d’une personne pédagogiques ludiques. Les informations sont transmises en temps réel et avec parcimonie pour me pas submerger l’individu de données qu’il ne pourra pas intégrer.

L

’apprentissage basé sur la géolocalisation est donc une solution qui peut être adaptée à de nombreuses situations (en interne, lieux culturelles, institutions, etc.) et peut apporter une réelle plus-value.

Comments are closed.