Mesurer l’efficacité de vos formations

Le modèle de Kirkpatrick, une méthode d’évaluation performante…

Mesurer l’efficacité de vos formations

L

a formation en ligne réalisée et mise en place au sein de l’entreprise, il s’agit maintenant de vérifier et d’évaluer l’efficacité des outils e-Learning fraîchement intégrés au parcours d’apprentissage des apprenants.
 
Pour mesurer cela, une technique d’évaluation existe. Celle-ci est basée sur le modèle de Kirkpatrick, développé par le Dr Kirkpatrick dans les années 50 et récemment revisité par la « Kirkpatrick Partners Organization ».
 
 

Le principe du modèle de Kirkpatrick

C

e modèle se base sur l’idée que 4 critères prédominants déterminent l’efficacité d’une formation à distance :

  • La satisfaction de l’apprenant
  • Les connaissances et compétences acquises
  • L’application de nouveaux savoirs et compétences dans le travail
  • L’atteinte des objectifs finaux

 

Le niveau de satisfaction de l’apprenant

C

’est l’un des aspects essentiels dans la mesure de l’efficacité d’une formation e-Learning. Un apprenant qui n’a pas apprécié sa formation, voire qui s’y est ennuyé, n’est jamais bon signe quant à la qualité et donc l’efficacité de la formation proposée.
 
Un cours engageant et pertinent sera source de motivation et génèrera une attention plus accrue de l’apprenant. Grâce à cela, il sera plus à même d’assimiler de nouvelles connaissances et de retenir les principales notions d’apprentissage.
 
Comment savoir si les apprenants sont réellement satisfaits de leurs formations en ligne ? En proposant un questionnaire à la fin du parcours d’apprentissage que l’apprenant remplira de manière anonyme afin de l’amener à être le plus honnête possible sur son expérience e-Learning.
 

Le niveau de connaissances et de compétences acquises

L

e but d’une formation e-Learning ? Apprendre !
 
Après le critère de la « satisfaction de l’apprenant » arrive donc très logiquement celui du « niveau de connaissances et de compétences acquises ». Un cours efficace reste un cours où l’on a appris quelque chose et cela vaut pour n’importe quel type de formation : en présentiel, en blended learning ou en mobile learning. Rien de plus simple que de mettre en place un système d’évaluation des connaissances et compétences de l’apprenant avant et après qu’il ait participé à la formation. Il sera alors possible d’évaluer l’efficacité de la formation en comparant ces scores.
 

Le niveau d’application des nouveaux savoirs et compétences dans le travail

E

valuer le degré d’apprentissage de l’apprenant est primordial mais, ce qui compte réellement, c’est de déterminer dans quelle mesure ces nouveaux savoirs et compétences peuvent être appliqués dans le cadre du travail.
 
Dans certains cas, le niveau de performance attendu au travail peut facilement être comparé avant la formation et après la formation. Dans d’autres cas, il sera nécessaire d’observer et d’analyser les comportements des apprenants grâce à l’encadrement d’un supérieur hiérarchique par exemple.
 

L’atteinte des objectifs finaux

L

a formation en ligne achevée, il est maintenant important de savoir si les connaissances acquises et les nouveaux savoirs assimilés ont porté leurs fruits au niveau économique. Outre l’épanouissement de l’apprenant, la formation a pour but premier d’accroître la rentabilité et la productivité. L’atteinte des objectifs économiques et le rapport coût-bénéfice doivent être mesurés pour s’assurer de l’efficacité de la formation en ligne mise en place. Il peut s’agir d’une augmentation des ventes (pour les commerciaux notamment), d’une réduction des coûts d’intégration, de plus de productivité, etc.
 
Si l’évaluation de ces quatre points débouche sur un résultat concluant, aucun doute, la formation e-Learning proposée est réussie et ne demande pas une refonte en profondeur des cours. A contrario, si cette évaluation amène à une conclusion mitigée ou négative, il serait bon de revoir la formation e-learning et les cours mis en place : contenus, design, ergonomie, parcours pédagogique…

Comments are closed.